100% Emploi, couveuse d'activité et d'emplois à Ouagadougou

Description en une ligne

Information

← Revenir aux informations
OUAGADOUGOU
BF Burkina Faso
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Avec un secteur informel encore très important, une offre d’emploi salarié trop limitée et une fonction publique qui ne peut pas tout absorber, l’économie burkinabée peine à offrir des débouchés à toutes celles et ceux qui désirent travailler et s’insérer durablement dans la vie active.
Les jeunes et les femmes sont plus particulièrement concernés par ces difficultés, qu’ils soient diplômés ou sans qualification et plus généralement, sans appuis familiaux ou réseaux de connaissances pour leur ouvrir les portes.
Pourtant dans une économie africaine en plein développement, les opportunités de créer des activités sont bien présentes. Encore faut-il disposer d’un environnement favorable à la création d’entreprises.
De nombreuses micro et petites entreprises (MPE) pourraient ainsi voir le jour si l’initiative entrepreneuriale pouvait être encouragée, les projets de création accompagnés et l’accès aux financements facilité.

Le concept de « couveuse d’activités et d’emplois » qui s’est développé ces dix dernières années en Europe est de nature à relever ce défi.
Il s’agit en effet d’une structure susceptible d’héberger physiquement et juridiquement des candidats à la création d’entreprise en leur proposant un lieu de travail (espace de co-working), une fonction de conseil pour les accompagner dans leur projet et une offre de formation (informatique, management, gestion de projet).
Implantée à Ouagadougou mais susceptible d’accueillir des personnes venant d’autres régions, cette couveuse d’activités et d’emplois sera également une entreprise capable de proposer ses services aux entrepreneurs de la diaspora (gestion et suivi de leurs investissements au pays) ainsi que de réaliser pour le compte du Gouvernement des actions de formation active, plus spécifiquement destinées aux femmes et aux jeunes sans qualification.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Larba Thérèse OUOBA et Sunogo Ephraïm SORGHO sont deux jeunes trentenaires burkinabais, dotés d’une solide formation universitaire dans les domaines financiers et juridiques ainsi que d’une expérience professionnelle.
Désireux de mettre leurs compétences au service du développement de leur Pays et de l’avenir de sa jeunesse, ils sont animés d’un esprit d’entreprise et d’une forte motivation de réussite de leur projet.
Connectés avec le réseau « Imagination for People » ils disposent des relais et d’un accès privilégié aux cercles d’entrepreneurs sociaux innovants en Afrique et dans le Monde.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Le projet vise à donner une chance de créer son activité et de trouver un emploi à toutes celles et ceux qui ne disposent pas naturellement d'un réseau familial ou de connaissances qui leur facilite les choses.
Oser entreprendre pour les jeunes avec ou sans qualification et plus particulièrement pour les femmes constitue une opportunité d'avenir dans une économie africaine en plein développement.
Le concept de couveuse d'activité et d'emplois permet de conjuguer l'esprit d'entreprise et la sécurité d'un hébergement, d'un accompagnement - conseil et si nécessaire d'une formation adaptée.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

La couveuse d’activité et d’emplois pourra ainsi accueillir, conseiller, former et accompagner des jeunes diplômés souhaitant créer leur propre activité, des personnes ayant déjà créé leur activité mais connaissant des difficultés pour la consolider, des personnes pluriactives souhaitant développer une seconde activité, des personnes de la diaspora souhaitant investir leurs économies pour développer une activité au pays, mais aussi des jeunes sans qualification disposant d’une vraie motivation pour réussir, avec une attention toute particulière pour les femmes désireuses de se créer un emploi.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Larba Thérèse OUOBA diplômée d'un Master en finances, travaille comme directrice des affaires financières et comptables dans une société de Ougadougou.
C'est en participant au MOOC francophone "Gestion de Projet" organisé par Rémi Bachelet de l'Ecole Centrale de Lille, qu'elle a décidé de lancer son propre projet 100% Emploi. Le MOOC lui a permis de constituer autour d'elle une petite équipe avec un future associé à Ouagadougou, Sunogo Ephraïm SORGHO et un consultant expérimenté en France, Bernard Brunet de la Scop Sapie, qui a été séduit par l'intérêt du projet et l'enthousiasme de ses porteurs.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le modèle économique est encore à l'étude. Il reposera sur trois pieds :
* La vente de prestations
* Des aides du Gouvernement pour développer l'emploi des jeunes et des femmes
* Des contributions d'ONG

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

3 fans and 1 member

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.