La Coroutine

Espace de coopération pour passionnés

Information

← Revenir aux informations
8 rue Molière, 59800 Lille
FR France
Site internet http://www.lacoroutine.org/
Maturité

En développement

A propos du projet Éditer

D’abord bureaux mutualisés, puis espace de travail collaboratif (coworking) et maintenant lieu hybride d’un nouveau genre, La Coroutine ne cesse chaque jour d’évoluer, d’innover, de s’ouvrir encore plus et d’inspirer les enthousiastes qui la fréquentent.

Auto-financée et auto-gérée sans être repliée sur elle-même, l’expérience d’une année au sein d’un petit espace de 70m2 nous a permis d’apprendre énormément, tant sur le plan individuel que collectif. L'année 2012 semée d’embûches, a permis à cette initiative de progressivement trouver sa stabilité et d'envisager un déménagement dans un nouveau lieu de 170m2, tout en offrant un cadre de travail à plus de 40 personnes. Ces dernières étapes ont su catalyser leurs activités, qu’elles soient à but lucratif ou non, au sein du lieu. Mélangeant hyper-local et international, La Coroutine est ouverte sur le quartier. Elle est à la fois un relais pour des étrangers souhaitant trouver une colocation, une micro-boutique de produis locaux ou encore un centre de développement pour un projet d’innovation d’envergure internationale.

En assumant l’opposition entre les mondes marchands et non marchands tout en transposant les pratiques inspirées du web au réel, ce tiers-lieu offre un cadre inspirant, motivant et propice aux collaborations. La créativité, l’émergence et l’innovation deviennent alors des phénomènes spontanés.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Cette initiative crée volontairement un amalgame entre lieu de travail, de vie, de détente, d'innovation, de création et s'ouvre à tous (citoyens, entrepreneurs, étudiants, chercheurs, ...) afin de décloisonner et favoriser les rencontres et l'innovation de projets. Mais c'est aussi un lieu qui permet de créer un climat de travail pour une génération qui souhaite de moins en moins fonctionner selon le schéma de l'entreprise traditionnelle ; ceci afin de redonner un sens plus fort au travail.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Contre toute attente, avec l’explosion d’Internet, s’est exprimé le besoin de voir naître des lieux d’un nouveau genre, aussi hybrides que le réseau lui-même. Les jeunes et les moins jeunes ont pu
expérimenter le caractère libérateur des communautés numériques. Qu’elles soient issues des mouvements du libre, du durable ou du social, leur fonctionnement horizontal, participatif et autonome a catalysé l’envie de transposer ces modes de fonctionnements vers le réel.

Par cette transposition, on redonne la possibilité aux individus de se sentir associés à leur environnement et ainsi d’en prendre soin. Ces espaces favorisent des milieux associés, où l’individu et le groupe apprennent ensemble. Au sein de la Coroutine, chacun est amené à développer sa complémentarité dans des activités qui répondent à ses propres passions et intérêts. La connexion de ces lieux avec les espaces et services
de la vie quotidienne (quartier, logement, transport, énergie, etc..) favorise l’emergence de projets qui transforment pas à pas l’environnement local (rue, commerces proches, etc..). Progressivement, des liens se développent et permettent des échanges qui favorisent le lien social et l’économie de la contribution..

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Le projet de La Coroutine est pensé pour être dupliqué, copié, amélioré, modifié. Pour favoriser cela, nous sommes en cours de rédaction d'un livret qui explique son fonctionnement : http://www.lacoroutine.org/files/livretcoroutine20120101wip.pdf

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Premier espace de travail collaboratif lillois, la Coroutine a été créée, dans sa première version et de manière informelle, au sein des « Hauts-­Lieux » en mai 2010. Bien que nous ayons dû quitter les lieux après quelques semaines, cet espace a servi de terreau pour faire naître les envies et lancer la dynamique de création d’un espace partagé.

La sélection du nouveau et premier lieu réel s’est alors faite de manière très pragmatique, à l’aide de deux questions : combien sommes-nous et à hauteur de combien chacun peut-il participer ? Il est évident qu’aux prémisses, nous rêvions du lieu idéal sous toutes ses formes tout en étant conscients qu’il était inaccessible financièrement.

Néanmoins, nous étions vraiment convaincus qu’il valait mieux commencer maintenant et petit, plutôt que dans 6 mois et sur une prise de risque importante. Et c’est cela qui, aujourd’hui, nous permet d’avancer et de développer efficacement La Coroutine, pas à pas.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le modèle est contributif, basé à la fois sur la participation des membres au niveau financier pour le loyer et à travers leurs contributions à l'installation et la maintenance lieu. Des petits services annexes (location de salle pour l'extérieur, épicerie solidaire, ...) permettent de compléter les finances. Des appels à financement participatif ont aussi permis les investissement pour les étapes d'agrandissement dans les nouveaux lieux (2000 € au second déménagement / 3300€ au troisième). Au 1 juillet 2013, la participation financière est de ~2€ de l'heure, 5€/demi-journée, 10€/journée, 125€ le mois, avec des ajustements possibles selon les moyens de chacun.


La Coroutine est auto-financée au maximum de manière à être la plus indépendante économiquement et résister aux perturbations externes.

Dans un avenir proche, La Coroutine envisage l'accès à la propriété de manière à investir dans un loyer plutôt que payer à perte chaque mois.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Communauté du projet

27 fans and 8 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.