LE TELEPHONE MOBILE POUR ACCOMPAGNER LA FORMATION

Prolonger la formation des enseignants par un suivi à distance. Entretenir une collaboration entre apprenants et formateur.

Information

← Revenir aux informations
Siège de l'association : 6 rue Truillot 94200 Ivry sur Seine Contacts : Gilbert Guéné gil.guene(at)gmail.com ; Marie-Pierre Sion : mariepierre.sion(at)free.fr
FR France
Site internet http://www.gref.asso.fr/
Maturité

En démarrage

A propos du projet Éditer


Le Groupement des Retraités Educateurs sans frontières (GREF) s’est donné pour mission, depuis 25 ans, d’accompagner des enseignants, éducateurs, formateurs, de la petite enfance à l’université.

Le GREF intervient à la demande de partenaires institutionnels ou associatifs locaux dans les domaines du préscolaire, du social, de la culture, du développement socio-économique et durable, de l’expertise et de la Francophonie, de l’enseignement formel ou non formel. Il coordonne la mise en place de structures (maisons d’enfants, bibliothèques, centres multimédias, ou assure un accompagnement pédagogique des formateurs dans une vingtaine de pays particulièrement du Sud et de l’Est.

Il intervient notamment auprès des conseillers pédagogiques, inspecteurs, centres de formation d’enseignants à la demande des autorités régionales ou nationales ou après sollicitation de groupements, associations, ONG… Il apporte son concours sur le terrain pédagogique en facilitant l’appropriation de méthodes actives.
Ces formations se déroulent de plus en plus dans les grands centres urbains plus sécurisés et rend difficile le suivi de la formation indispensable pour asseoir une bonne pratique.

Nous souhaitons à travers ce projet lancer un travail coopératif qui permette un dialogue à distance entre le GREF, les institutions responsables des formations, les co-formateurs, les enseignants ou futurs enseignants en formation (Enseignement de base et enseignement professionnel).

Partant du constat
o que les plateformes de formation à distance (e-learning – MOOC) nécessitent des connexions internet et du matériel qui sont pour la plupart inaccessibles en coût et en disponibilité de déplacement dans les régions les plus éloignées.
o que le téléphone mobile se développe très rapidement dans les régions du monde les moins riches économiquement et notamment en Afrique. Il permet aujourd’hui de brûler l’étape de l’ordinateur.

le GREF souhaite établir un partenariat multi-pays et pluri-compétences pour mener à bien des formations à distance à partir de Smartphones ou téléphones usuels. Ceci en complément des cursus de formation des maîtres de l’école élémentaire et des professeurs de collèges.

NOTRE PROJET :
->Ce que nous pouvons apporter :
o Matérialiser des contenus pédagogiques sous formes de banques d’exercices, séquences, fiches de préparation (ex. http://www.gref.asso.fr/IMG/pdf/Instit_Niger.pdf ) ,de QCM, petites animations par exemple inspirées des Tableaux Numériques Interactifs (Open Sankoré) http://open-sankore.org/fr ou de la Khan academy https://fr.khanacademy.org/
o Accompagner les apprenants enseignants sur les méthodes de travail et sur la construction d’une forme d’autonomie dans la gestion d’une classe
o Apprendre à utiliser les ressources d’internet pour construire leurs propres outils pédagogiques : Remanier, transformer, modifier, retravailler


->Ce que nous voulons partager : notre connaissance du milieu de la formation et de l’éducation, les programmes nationaux d’enseignement, l’organisation, des classes, des séquences de travail, les objectifs pédagogiques, la relation-maître-élève.

->Ce qui nous est nécessaire et auquel vous pouvez contribuer :
o Les supports pour cette forme de communication/formation :
- Les téléphones mobiles ou/et les tablettes : les caractéristiques techniques nécessaires, l’économie d’échelle pour être accessible au plus grand nombre et permettre l’accessibilité en milieu excentré
- Des offres d’opérateurs téléphoniques de faible coût dans les pays d’expérimentation (actuellement Mali, Niger, Madagascar, RDC avec volonté d’extension)
- Les plateformes pour accueillir les différents services à offrir : web mobile, sms, voix, ressources audios et vidéos, serveur(s) pour applications, messagerie, base de données
o La création ou adaptation d’applications ou supports (Facebook) pouvant accueillir des outils interactifs d’échanges entre formateurs et apprenants mais aussi de relations avec les élèves, les parents ou entre écoles…
o L’accompagnement des groupes d’apprenants dans chaque pays assurant un partenariat institutionnel ou associatif:
- Soutien à l’apprentissage des outils numériques
- Formation à l’intégration des TICE
- Conseils sur les applications (choix, usages)

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

Outre l’innovation qui consiste à utiliser des supports de communication exponentiellement utilisés en Afrique, nous voulons sortir de l’enseignement frontal où le maître délivre des connaissances théoriques, purement livresques et sans remises à jour à cause d’un manque criant de bibliothèques, de’ documentation et de temps pour s’y consacrer.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

La possibilité pour tout enseignant quel que soit sa position géographique ou sa situation familiale d’avoir accès économiquement à la formation.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Ce projet est une première démarche pour développer la m-éducation dans des pays francophones. Si l’intérêt se manifeste, il a vocation à passer à une échelle plus large. D’autre part la méthode et le réseau utilisés ouvrent de larges possibilités de coopération et de créativité pour accroitre une dynamique de développement

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La qualité de l’enseignement est un problème récurent auquel nous sommes confrontés depuis longtemps, Le manque de moyen et la très grande pauvreté des centres de ressources est criant et tout particulièrement dans les Ecoles Normales d’Instituteurs. Les difficultés de déplacement, la sécurité de certains territoires, nous poussent à recourir de plus en plus souvent aux outils de formation à distance..

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Le modèle économique reste à construire selon les compétences et les disponibilités de chacun. Le GREF ne dispose d’aucunes ressources spécifiques de fonctionnement. Tous nos adhérents répartis sur le territoire français et proche sont bénévoles. Mais nous savons intéresser des institutions publiques françaises ou étrangères dans les pays où nous intervenons, car nous sommes reconnus comme des personnes de terrain et donc d’expériences, Nous savons aussi intéresser des collectivités locales, des associations de développement à nos projets pour les mener à bien, voir des contributeurs privés.

Ce projet rencontre actuellement des échos dans les pays cités (Mali, Niger, Madagascar, RDC) mais la construction de solutions m-éducation peut être commune et étendue à d’autres pays ayant des besoins identiques.
Les solutions logicielles ou de mise en réseau économiques ont vocation à être partagées, ce qui ouvre la porte à tout partenaire souhaitant contribuer au projet.

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Oui par la multiplicité des acteurs potentiels pouvant y contribuer et les solutions qui peuvent être imaginées

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer

Si l’objectif initial ne porte pas sur cet aspect, le résultat peut y contribuer par moins de déplacements, de productions de documents papier, et d’économie de temps et de budget pouvant être utilisé ailleurs.


Communauté du projet

0 fans and 3 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.