Le titre de mon projet

CULTURES HORS SOL SANS PLASTIQUE(S)

Information

← Revenir aux informations
Pas de localisation connue, merci d'en ajouter une si vous connaissez l'emplacement de ce projet
Site internet Inconnue
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

None

Themes

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

La culture hors sol est pratique pour mettre hors de portée de prédateurs divers, ce qu'on veut produire.
Mais on utilise le plus souvent des contenants en plastique.
Je veux utiliser des MATÉRIAUX NATURELS, chaque fois que possible.

C'EST UN PROJET POUR LE BURKINA FASO..
Je compte utiliser des caissettes faites de planches de palettes récupérées, dont le fond sera une toile solide faite de 1 ou plusieurs couches de FIBRES VÉGÉTALES tissées comme du tissu, telles que celles du sisal ou du rônier.
Les parois des caissettes en seront tapissées aussi en intérieur.

Ce qui sera une ÉTANCHÉITÉ pour plusieurs cycles de production, pour que le bois résiste plus longtemps à la dégradation dûe aux arrosages (on peut en tapisser les extérieurs).

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Il y a un engouement pour la culture du champignon dans plusieurs pays africains, mais réalisée dans des sacs en plastique.
De même que la culture des fraises peut se faire dans ces caissettes.
LES AVANTAGES SONT qu'elles seront superposables, et donc déplaçables et démontables à souhait, au fil des besoins.
Placées en quinconces, les coins servent de balconnets où il est facile de cueillir.
On peut monter ces TOURS SUR UN PLATEAU A ROULETTES pour les déplacements éventuels.
Donc FACILITÉ DE MANIPULATIONS sans avoir à se pencher au-dessus du sol.
Le fait aussi d'en mettre sous auvent, permet de couper la dureté du soleil (gril des plantes).
Meilleure production, moins de fatigue, plus de gains.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

Sur tout le TERRITOIRE NATIONAL et pays africains en général.
Apport de gains tout en travaillant écologiquement.
Vente aux restaurants, hôtels, particuliers, marchés, export, transformations diverses des productions aussi.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

Le constat qu'en Afrique, tout en luttant pour l'environnement (c'est récent), le(s) plastique(s) est/ sont partout.
Je suis pour l'utilisation du local et du fait maison, et l'idée m'est venue de la réflexion qu'on pourrait faire avec ce qu'on trouve sur place.

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer

Effectivement, on protège l'environnement en n'utilisant que des matières locales naturelles.
Pas de pollution, matériaux à disposition facilement et à moindre coût.


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.