Zaï mécanisé

C’est une technique de récupération des terres encroûtées généralement abandonnées.

Information

← Revenir aux informations
BF Burkina Faso
Site internet http://www.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/article/le-zai-qu-est-ce-que-c-est
Maturité

Concept

A propos du projet Éditer

Au Sahel, le zaï est un système traditionnel de réhabilitation de la productivité des terres pauvres et encroûtées qui consiste à creuser manuellement des trous pour y concentrer les eaux de ruissellement et les matières organiques.
Cette pratique constitue donc une alternative intéressante, à la fois pour la restauration et la préservation de l’écosystème sahélien, mais aussi pour la lutte contre la pauvreté.

Le zaï mécanisé est une technique permet d’atteindre dans bien de cas l’autosuffisance alimentaire et un accroissement des revenus des producteurs.

En quoi ce projet est-il singulier et créatif ? Éditer

L’originalité de cette technique est liée à ses avantages qu’elle procure. Il permet :
- d’améliorer la perméabilité des sols ;
- d’augmenter la production de grains et de paille ;
- d’accroître les revenus pour les petits agriculteurs ;
- de réduire le temps de travail ;
- de libérer la main d’œuvre pour la réalisation d’autres activités.

Quelle est la plus-value sociale du projet ? Éditer

Cette technique permet de récupérer les terres encroûtées. Dans ce sens, elle permet la restauration et la préservation de l’écosystème sahélien, mais aussi pour la lutte contre la pauvreté.

Quel est le potentiel de déploiement de cette initiative ? Éditer

La technique du zaï mécanisé est utilisée dans plusieurs villages du Burkina Faso. Elle peut être répliquée sur d’autres cieux sans grandes difficultés.

Quel a été le facteur déclenchant de ce projet ? Éditer

La rareté des terres agricole et leurs qualités (dégradées).

Quel est le modèle économique de ce projet ? Éditer

La technique permet de lutter contre la pauvreté par l’amélioration des revenus des familles paysannes, la restauration et la préservation de l’écosystème.

Comparaison des gains de production et de revenus de la culture du sorgho utilisant le zaï manuel et le zaï mécanisé (en F cfa) au Burkina Faso
Zaï manuel
Temps de travail (h/ha) 380
Coût de la culture du sorgho (F cfa) 166 698
Revenu de la vente (F cfa) 183 968

Zaï mécanisé
Temps de travail (h/ha) 50
Coût de la culture du sorgho (F cfa) 76 790
Revenu de la vente (F cfa) 244 128

Ce projet met-il en œuvre une forme d'intelligence collective et si oui, en quoi ? Éditer

Ce projet participe-t-il de la protection de l’environnement, et plus généralement, de la transition écologique ? Si oui, en quoi ? Éditer


Références

Communauté du projet

0 fans and 0 members

Joindre l'équipe

Vous trouvez ce projet inspirant ?

 Discuss

Partenaires

Ce projet n'a pas de partenaires connus pour le moment.