Assainissement en milieu urbain

L'assainissement urbain est de nos jours l'une des contraintes majeures des sociétés Africaines avec la prolifération des plastiques et des objets industriels.

Les causes :

Le surpeuplement des villes, le niveau de sensibilisation de la population, les techniques utilisées, les faibles moyens des Etats etc … sont les principales causes de l'insalubrité urbaine. En moyenne 4 kg de déchets solides et 175 litres d'eaux usées sont produites par personne et par jour.

La mauvaise conception des ouvrages d'assainissement liquide, le manque de spécialistes, de moyens financiers etc sont aussi les causes avec l'utilisation de certains produits comme les préservatifs, les papiers hygiéniques etc. Le préservatif est un déchet dans les fosses qui bloque les filtres et les puisards. Prévoir des filtres pour arrêter ces éléments.

Manque de sensibilisation par les parents à la protection de l'environnement et peu de prise en charge par la mairie. Le mauvais comportement de la population et la pauvreté sont les principales causes des problèmes d'assainissement en milieu urbain. Beaucoup de déchets jetés par terre. Il n'y a pas assez de poubelle.

Deux types d'ordure :

  • Liquide : Eau noire (putréfaction) / pollution chimique. Œstrogène de synthèse. Pollution liquide : usine dans les villes. Tannerie : produit chimique (eau de teinture) qui polue l'eau.
  • Solide

Pistes de solutions

  • Développement d'une industrie de la récupération des déchets. Tri sélectif. cette industrie existe déjà, mais de manière informelle avec son propre système de tri.
  • Trouver des solutions locales pour la question des déchets liquides et solides :
  • Proposition d'une politique collective
  • Prise de conscience de l'ensemble de la population favorisera la bonne collecte des ordures et l'émergence de la politique des pays du nord.
  • Introduire les poubelles sélectives et l'émergence des crédits pour les bonnes pratiques. *Possibilité de payer moins cher les premiers mètres cubes et beaucoup plus cher quand on veut remplir sa piscine. *Réglementation sur les déchets pour forcer à l'utilisation de sacs bio dégradable. Solution complexe. *réduire l'importation des sachets plastiques en introduisant les emballage bio dégradable.
  • Concours d'utilisation des déchets plastique. Idées des concours pour lancer les choses. Pour inciter à innover dans ce domaine. Quel type de concours ?
  • Peser les sachets plastiques. Monnaie complémentaire.
  • Les déchets ne doivent pas être perçus comme négatifs . Remettre la à nature ce qui vient de la nature. Produire des déchets qui sont utile pour la nature. Matière bio dégradable.
  • Problème de taxe. Pollueur payeur !! Quant on fait quelque chose d’environnemental, on gagnerait des crédits d'impôt.
  • Monter des projets : Utiliser la structure InnovAFrica pour approcher les gouvernements.

Recommandations: Nous demandons aux autorités municipales, administratives, et la societé civile de faire un peu d'efforts pour trouver les bonnes manières afin de réduire les conséquences qui ne sont plus à démontrer ( santé, prolifération des insectes, des maladies hydriques, de la dégradation de l'environnement etc..).

Cas de Ouagadougou

Au regard des pays voisins, la ville de Dakar est beaucoup en retard dans le domaine de l'aissainissement. La ville est envahie par des ordures et des déchets liquides. Quelle est la politique du Burkina pour que Ouaga soit si propre ?

Avec les efforts de la mairie et des autorités le ramassage des ordures est régulier malgré leur faible moyen et nous trouvons qu'il y a beaucoup à faire. Les jeunes sont encore plus sensibles à cet état de fait. Les charrettes pour ramasser les déchets : 1500 FCFA / 2000 FCFA par mois par famille.

Suite des discussions au sein du groupe InnovUrba : http://imaginationforpeople.org/fr/group/innovurba/

Participants

Equipe de 8 personnes :

  • Diango Cissé - Mali
  • Kémo Touré - Sénegal 
  • Aily Francis - Burkina Fasso
  • Kemboré K Samuel - Burkina Fasso
  • Paul Frank - Sénegal, Gabon
  • Ousmane Ouattara - Mali
  • Sylvain Maire - France
  • Hamed Oundré - Burkina Fasso