Stratégies gagnantes de coopération Afrique-Europe, par Edwige Neshama Sossah

Last update on 13 dicembre 2013.

Stratégies gagnantes de coopération Afrique-Europe, par Edwige Neshama Sossah

Les Africains doivent concevoir et mettre en œuvre des stratégies de développement fondées sur leurs besoins, aspirations, possibilités et non sur des idées reçues en matière de développement.
C’est la raison pour laquelle, le salut de l’Afrique ne viendra pas de l’extérieur mais d’elle-même, c’est-à-dire de sa capacité à se surpasser mais surtout à s’unir pour l’intérêt général. Si l’Europe a pu se construire, c’est parce que chaque Etat qui la compose a compris l’impérieuse nécessité de s’unir autour de projets communs, de projets fédérateurs. L’intérêt national a cédé la place à l’intérêt supranational.


La construction de l’Union européenne est un exemple dont les Africains pourraient s’inspirer pour concevoir des stratégies propres à leur histoire et à leur génie créateur dans la construction de l’Union africaine.
Les Africains ne devraient plus attendre que tout vienne de l’extérieur. C’est à eux-mêmes de concevoir leurs stratégies qu’ils peuvent discuter avec leurs partenaires européens sur des bases non plus imposées, mais voulues concertées et choisies.
L'Afrique et l'Europe ont toujours cheminé ensemble. Depuis le traité de Rome instituant les Communautés et dans lequel déjà s'affichait la volonté forte des européens d'inclure l'Afrique dans ses relations jusqu'à l'Accord de Cotonou, de nombreux évènements se sont déroulés.

 


Sans retomber dans le pessimisme ambiant, dans la nostalgie de ce qui aurait pu être fait, dans ce passé glorieux que l'Afrique n'a pas pu maintenir (mais aujourd'hui cette Afrique dit fort qu'elle veut être reconnue à sa juste valeur et qu'elle veut être responsable), concentrons nous sur ce qui doit être fait. Les vieilles rancoeurs, les blessures, les plaies parfois encore béantes et qui sont réelles ne doivent pas empêcher l'Afrique d'aller de l'avant ; de se prendre véritablement en main. En un mot d'être responsable. Si la stratégie c'est cet art indiscutable de faire les choses ensemble, l'Afrique doit alors s'unir tout comme l'a fait l'Europe. mais cette union ne doit pas être que textuelle ni formelle. Elle doit véritablement prendre tout son sens. L'Afrique doit pouvoir peser de tout son poids et Dieu sait qu'elle a du poids. Elle doit reconstruire. Elle se doit de retrouver son âme. La République Démocratique du Congo par exemple, le coeur de l'Afrique doit pouvoir être un des éléments catalyseurs pour le développement du continent. Il convient donc de l'aider afin qu'elle puisse assumer son rôle.


Il n'est pas question de mettre l'Europe aux bancs des accusés. On ne construit rien dans la haine et le ressentiment. Il est en revanche urgent qu'un autre type de coopération entre l'Afrique et l'Europe naisse par le biais de ce qui est déjà en place : l'Accord de Cotonou.
A ce qui pouvait encore en douter, la démocratie, des élections transparentes, la bonne gouvernance nous l'avons vu sont possible en Afrique.
Sachons travailler main dans la main afin de faire de ce beau continent un continent de paix, de prospérité, de développement.
l' Afrique doit dire à ses partenaires européens sans animosité et sans haine qu'un nouveau dialogue est souhaitable. Une nouvelle façon de faire.
L'Afrique doit dire à ses partenaires qu'elle a compris que la véritable libération se fait par le travail, l'effort, et le haut sens de ses responsabilités.
Ensemble, tout redeviendra possible !

Edwige Neshama Sossah


 Découvrez le livre "Stratégies gagnantes de coopération Afrique-Europe" d'Edwige Neshama Sossah

 

Articolo successivo

Articolo precedente

Articoli simili

Commenti

  1. Sylvain Maire

    Sylvain Maire on 13/12/2013 18:25:37 #

    Merci Edwige pour cet article !

Pingback

I pingback sono aperti.

You need to login to comment. Accedi.